blog-2014

 

Dans ce courrier en page 3, le Premier ministre écrit « vous avez également insisté sur la situation des fonctionnaires aux rémunérations les plus modestes des trois fonctions publiques. Je vous confirme qu’ils bénéficieront des mesures de revalorisations déjà prévues pour la catégorie C et les agents de catégorie B en début de carrière. Cela représente en moyenne environ 440 euros de salaire net en plus dès l’an prochain pour 1,6 millions d’agents ».
Cette annonce n’est en rien un scoop ni une nouvelle mesure répondant aux attentes de certains députés socialistes. C’est simplement la faible revalorisation de la catégorie C actée en décembre 2013 et qui s’applique en 2 temps (1er février 2014, puis 1er janvier 2015). cf notre article à ce sujet ICI.
En revanche, le Premier ministre oublie de dire que, depuis 2010, (année du gel du point d’indice),tous les fonctionnaires et en particulier ceux  de catégorie C perdent 1 200 euros net par an entre l’inflation non compensée (5,44 %) et l’augmentation des retenues pour pension civile (cotisations retraites : + 1,29 %).
A cela s’ajoutera, dès le 1er janvier 2015, une nouvelle augmentation des retenues pour pension civile qui va immédiatement amputer le pouvoir d’achat de tous les fonctionnaires !
Pour Force Ouvrière, continuer à vouloir faire croire que les fonctionnaires sont privilégiés, faire croire que leur pouvoir d’achat augmente alors qu’il est en chute libre, c’est délibérément discréditer le dialogue social.
A ces propos inacceptables, une seule réponse :
tous en grève le 15 mai 2014  
La lettre de Manuel VALLS au député en date du 28.04.2014 : plan_d_economie_la_lettre_de_valls_aux_deputes